En mettant a jour notre album photo, je me suis rendu compte que j'avais oublie de parler dans le resume de la journee du 23 de pas mal de choses. Notamment de notre visite de la cite interdite. Le lieu est extraordinaire. De l'immensite des premiers espaces, il nous guide lentement, au gre des differentes portes ou pieces (de la felicite eternelle, de la purete celeste, de l'harmonie supreme et j'en passe) vers le jardin imperial "petit" havre de paix (sauf au mois d'aout pendant les JO!) plante de pins. Je ne saurai vous recommander de louer "le dernier empereur" de Bertolucci. Vos enfants verront mieux ce que pouvait etre ce lieu lorsque les touristes ne l'occupaient pas.

En sortant de la cite ou vos enfants vous on achete de "jolis" souvenirs (rassurez vous, il n'y avait pas le chamois en poils de chat qu'ils vous ramenent quand ils vont a la montagne!), nous avons fait un tour de pousse pousse a travers les hutongs jusqu'au lac shi sha hai. Nos ventres sonnaient l'heure du repas. Il ne nous restait qu'a choisir une belle terrasse. Comme depuis le debut, nous nous sommes lances dans des experiences culinaires avec  notamment de la tortue et du serpent. Rien de particulier, si ce n'ai une apprehension ou du degout pour certains. La bestiole est tendre mais les epices sont tellement presents qu'il est difficile de distinguer un gout particulier de la chair. Pour les 4 qui ont goute a la tortue nous avons d'ailleurs cru 10 minutes que nous avions ete attaques par la grippe tellement la montee en temperature fut vive!

La suite vous la connaissez, c'est notre derniere soiree au stade.

Mais revenons a cette derniere soiree olympique. Notre quete de places ne donnant rien, nous nous retrouvons au club France, assistons au sacre des hand-balleurs et rentrons a la maison nous preparer pour etre plus presentables. J'avais eu un attache de cabinet de Bernard Laporte au telephone, nos noms figuraient sur une liste, ca devait etre le bouquet final. Mais je n'arretais pas d'expliquer aux gamins qu'a chaque fois que nous sollicitions quelque chose de la part de la delegation Francaise, nous arrivions en bas de liste en terme de priorite. Ils allaient le verifier quelques minutes plus tard. En nous presentant a nouveau au club, une affichette indiquait "exceptionnellement, les pass journaliers ne permettent pas d'acceder au club france". Coup de bambou. "Mais on etait sur la liste M'sieur!"

Nous tentons le coup de l'intox directement aux detecteurs, dans le genre "oh!, on avait pas vu"... refoules. J'essais d'amadouer l'hotesse du club qui froidement applique les consignes. Je gamberge et regamberge, quelle est la cle? Jeje pote de Bernard Laporte... d'autres chats a fouetter le Ministre, Jackson Richardson par Eric... non pas bon, Andre Giraud, vice-president de la fede d'athle, ancien directeur des sports du CG13 et qui m'a dit OK il y a deux ans pour ce projet? Pas bon. Je repars a l'assaut, "emotion au clair"!

10, 20, 30 longues minutes d'attentes... Je peux rentrer avec deux eleves.

Nous avions deja envisage une "selection" au moment ou on nous avait laisse entendre que nous aurions trois places pour la finale. J'avais choisi un d'entre eux, ils avaient vote pour le second. Il y avait eu egalite. Il etait temps pour Lisa et Flora de se departager. Pile ou face, face, ca sera Flora. Fiona etait mon premier choix. L'emotion est enorme. Certains craquent, d'autres se retiennent, le plaisir est frustrant... mais c'est comme ca.

Flora, Fiona et moi rentrons dans le club. Les autres partent avec Yiwa. Nous suivons la fin de la ceremonie de cloture sur l'ecran geant. Et nous attendons. Le reste appartient aux filles (voir l'album photos).

J'ai eu un petit plaisir perso que seuls les specialistes comprendront. J'ai serre la main d'Hicham El Guerrouj. Je lui ai dit qu'il m'avait fait rever. Il m'a repondu avec un sourire plein de bonte un "thank you very much" plein d'humilite, serrant avec davantage de chaleur encore la main du petit sauteur en longueur.

Il est deux heures du matin, nous rentrons a l'appartement. Baptiste, Marion et Lisa nous attendaient.

Fin des Jeux Olympiques.

P1010119P1010116

P1010134P1010139